Avion électrique à ailes pliantes

Bonjour. Voici quelques informations sur mon avion à ailes pliantes. Il s’agit d’une maquette à taille réelle d’un petit monoplace dont les ailes se plient et se déplient facilement et rapidement selon un procédé de mon invention. Un système d’attache permet aussi de le tracter sur de courtes distances sans avoir besoin d’une remorque. Pour l’instant il ne vole pas. Pour qu’il vole il faudra sans doute le reconstruire presque totalement!

Ses caractéristiques sont les suivantes:

Envergure: 6,55m

Longueur: 4,32m

Corde de l’aile: 0,82m

Surface alaire: 5,3m2

Poids actuel: 115kg, avec 30kg de lest et un moteur électrique de 5kg

Poids maxi espéré: 220kg avec 40kg de batterie et un pilote de 80kg

Charge alaire à 220kg: 40kg/m2

Moteur: Il est prévu pour recevoir un moteur électrique de 25kw (plus éventuellement 2 petits moteurs électriques d’appoint sur les ailes: Voir en bas  » TRIMOTEUR ELECTRIQUE »)

Ci dessous 2 vidéos, l’une montrant le pliage des ailes et l’autre montrant l’avion tiré par une voiture

LE PRINCIPE:

La rotule avant permet à l’aile de pivoter horizontalement vers l’avant et vers l’arrière, elle lui permet aussi de pivoter verticalement d’environ 10° afin de recouvrir l’autre aile. Ainsi les ailes peuvent se chevaucher et prendre peu de place sur le fuselage.

Chaque aile est soutenue par un mât muni de rotules à chaque extrémité.

Des calculs doivent être faits pour déterminer le choix des rotules.

Les rotules arrières peuvent être remplacées par d’autres systèmes de fixation (type goupilles)

Pour plus de solidité la rotule peut être tenue des 2 côtés (ci dessous)

é

LE CENTRAGE:

L’avion est centré à 30% de la corde avec 30kg de lest à l’avant, qui seraient des batteries sur l’avion volant. On peut mettre jusqu’à 40kg de batteries, dont 15k sur le plancher devant le siège. Le moteur pèse 5kg.

LA ROTATION:

Les roues arrières du train sont assez reculées pour que l’avion ne bascule pas quand les ailes sont pliées. Au décollage cette position empêchera sans doute l’avion de faire normalement sa rotation. A l’arrêt il faut placer 15kg sur la gouverne de profondeur pour le faire basculer vers l’arrière, est-ce que la profondeur générera assez d’appui pour le faire basculer? Je pense que grâce à ses panneaux elle sera efficace, mais il faudra sans doute régler les ailes avec une forte incidence pour faciliter le décollage.

Gouverne de profondeur: Monobloc. 1,70m x 0,55m. 0,93m2. 12% épaisseur, symétrique.

AUTRES POSSIBILITES DE REPLIAGE DES AILES:

1: En coupant la dérive verticale pour que les ailes puissent passer au dessus. Ainsi elles sont parfaitement parallèles et l’avion est mieux équilibré quand il est tracté sur la route.

2: En libérant les ailerons et en les repliant contre la dérive. C’est sans doute la solution la plus simple, qu’on peut choisir pour les longs parcours.

LE TRAIN D’ATERRISSAGE

Le train ressemble un peu à celui des avions de 14/18! J’ai choisi cette solution parce que c’est celle qui limite le mieux les variations de voie pour la circulation sur la route. Celui-ci est un peu trop souple, il faudrait écarter les jambes pour limiter le débattement. Pour les longs parcours il faudra trouver des roues qui soient adaptées à la route.

TRIMOTEUR ELECTRIQUE…

J’ai prévu un emplacement sur chaque aile pour installer 2 petits moteurs électriques d’appoint, d’environ 5kw chacun, avec des hélices de 24″ à 28″ Ils seraient utilisés pour le décollage, et ils augmenteraient peut-être l’efficacité de la profondeur en la soufflant.

Pour me contacter:

L. Fabre

fabreflyingcar@orange.fr

…C’est parce que au départ je voulais construire une voiture volante! J’ai bien réduit mes prétentions… Voir la vidéo. 11 ans déjà!

8 commentaires sur « Avion électrique à ailes pliantes »

  1. Some interesting ideas, but also some poor engineering habits.
    The ball joints at the rear wing spar are not designed to take the side loads (safely) where they are being used. If you do use them that way, at least put a very large washer (at least as big as the eyebolt) on top.
    The rod end used at the bottom of the wing strut is probably OK, but the vertical bolt holding the struts to the fuselage will not be very strong when standing up cantilever the way they are. At least run a strap (alloy or steel) across at the heads.
    I worry as to what you have used at the wing end of the struts. 0_0
    Your video’s don’t mention that you need to disconnect the aileron controls before folding.
    I mentioned the ‘pros and cons’ of tricycle versus tailwheel on one of the videos, and the problems with the take-off and landing dynamics with the main gear so far aft.
    Keep at it.

    J’aime

    1. I take in account all what you say. Everything will be improved on the real plane, if it ever exists! As for the ailerons I was thinking of using cables and housings which would bend without needing to be connected…?

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :